02 90 89 48 17 pcf35@sfr.fr

Nos élus bretons se distinguent : la loi Carle* une entorse aux principes républicains

  • /
  • Actualité /
  • Nos élus bretons se distinguent : la loi Carle* une entorse aux principes républicains

Nos élus bretons se distinguent : la loi Carle* une entorse aux principes républicains

Amendement 2146 à la loi Carle présenté par Marylise Lebranchu, préparé par Paul Molac (EELV), Nathalie Appéré (PS) et Jean-Jacques Urvoas (PS), députés du Morbihan, d’Ille-et-Vilaine et du Finistère.

L’Information vient du blog d’Eddy Khaldi (ABC de la laïcité) - 7 juin 2016.

Jusqu’à présent, arguant des capacités d’accueil dans son école publique, la commune pouvait refuser de financer la scolarité de ses résidents dans une école d’une autre commune. La logique de l’usager consommateur se développe et continue de s’imposer à la relation institutionnelle historique école-commune.

Ainsi le consommateur au nom de "sa liberté d’enseignement" impose à sa collectivité publique l’obligation de financer ses choix particuliers pour se scolariser dans une autre commune.

L’amendement proposé dit : "le maire de la commune de résidence dont les écoles ne dispensent pas un enseignement de langue régionale ne peut s’opposer, y compris lorsque la capacité d’accueil de ces écoles permet de scolariser les enfants concernés, à la scolarisation d’enfants dans une école d’une autre commune proposant un enseignement de langue régionale".

Avec cette nouvelle entorse aux principes républicains, échappant à la vigilance laïque, les autres établissements privés, confessionnels ou non, pourront ultérieurement revendiquer les mêmes concessions au nom de l’égalité constitutionnelle des citoyens.

Ainsi progresse la marchandisation scolaire par l’aggravation de la loi Carle pourtant promise à abrogation lors de la dernière campagne de l’élection présidentielle.

Nous aurions souhaité que nos élus se penchent prioritairement sur l’enseignement public de notre région.

Dans 71 communes de notre département les familles n’ont pas la possibilité d’inscrire leurs enfants à l’école publique parce que inexistante.

* Nom de son auteur Jean-Claude Carle

A propos du PCF

Bienvenue sur le site Internet de la fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti communiste français.

Nous contacter

30 Rue Louis Hémon
35000 Rennes
France

02 90 89 48 17