02 90 89 48 17 pcf35@sfr.fr

Renouveau de la politique par de nouveaux pouvoirs dans la cité et l’entreprise

Renouveau de la politique par de nouveaux pouvoirs dans la cité et l’entreprise

  • Stricte limitation du cumul et du renouvellement des mandats.
  • Mise en place d’un statut de l’élu-e pour garantir aux salarié-es la possibilité de l’exercice d’un mandat et d’un retour à l’emploi dans une continuité de revenus et de droits.
  • Instauration de la proportionnelle à toutes les élections avec obligation de parité.
  • Renforcement du contrôle des conflits d’intérêt.

De nouveaux pouvoirs des citoyens

  • Initiative législative, initiative référendaire (nombre significatif réparti sur le territoire) et droit pétitionnaire pour les citoyen-ne-s.
  • Transformation du Sénat en une chambre composée de citoyen-ne-s et d’élu-e-s locaux.

De nouveaux pouvoirs des travailleurs

  • Instauration de nouveaux pouvoirs d’intervention pour les fonctionnaires et les usagers des services publics et pour les travailleurs sur l’organisation du travail comme sur les choix de gestion dans les entreprises (droit de veto suspensif des élu-e-s du personnel en cas de fermeture ou de délocalisation et obligation d’examiner les propositions des salarié-e-s ; droit de reprise de l’activité par les salarié-e-s en coopérative aides financières sous forme de prêts à bas taux et aide à la gestion durant la période de prêt) contribuant ainsi à définir un nouveau statut juridique de l’entreprise.
  • Statut protecteur pour les lanceurs-euses d’alerte.

Contre la monarchie présidentielle, démocratie citoyenne !

La décennie écoulée le montre : l’alternance entre une droite de plus en plus dure et un Parti socialiste rallié aux thèses libérales est sans issue. Affaiblissant le clivage gauche-droite et laissant se développer l’idée que changer de parti de gouvernement ne veut pas dire changer de politique, ce type d’alternance produit du dégoût, du désespoir, jette des milliers de français-es dans le giron des démagogues et des ennemis de la démocratie.

Pour que les citoyen-nes puissent reprendre la main, il faut en finir avec les pouvoirs exorbitants du président de la République sur l’ensemble de nos institutions, in.compatibles avec la démocratie réelle, redonner la primauté au Parlement et gagner de nouveaux pouvoirs d’intervention des citoyen-nes ainsi que des travailleurs dans l’entreprise.

La première étape, ce sont les prochaines élections législatives : préparons dès maintenant cette échéance dans toutes les circonscriptions ! La question posée aux français-e-s en juin prochain ne doit pas être « quel meilleur-e candidat-e pour soutenir l’action du Président de la République ? » mais « de quel nouveau député-e de gauche, ai-je besoin dans ma circonscription, pour me défendre, qui connaît mes difficultés, qui m’écoute, crée de l’espoir en commun, et agit avec moi ? »

A propos du PCF

Bienvenue sur le site Internet de la fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti communiste français.

Nous contacter

30 Rue Louis Hémon
35000 Rennes
France

02 90 89 48 17