02 90 89 48 17 pcf35@sfr.fr

Prendre le pouvoir sur la finance et partager les richesses

  • /
  • Propositions /
  • Prendre le pouvoir sur la finance et partager les richesses

Prendre le pouvoir sur la finance et partager les richesses

Face aux banques qui spéculent, à la fraude fiscale, aux dividendes records, alors que les salaires et le pouvoir d’achat se dégradent, prenons le pouvoir sur la finance pour une autre utilisation de l’argent !
L’argent dont nous voulons changer l’utilisation, c’est :

  • l’argent des entreprises (les profits), qui doit être investi pour sécuriser l’emploi, la formation et la création de richesses dans les territoires.
  • l’argent des banques (le crédit), aujourd’hui détourné vers les placements financiers, les OPA, les délocalisations, qui doit financer à faible taux d’intérêt (0 % ou moins) les investissements favorables à la sécurisation de l’emploi et au développement maîtrisé des territoires.
  • l’argent public (impôts, cotisations sociales et leur utilisation par l’État, les collectivités territoriales et la Sécurité sociale), qui doit servir à un développement tout à fait nouveau des services publics. Il faut cesser de multiplier les aides au patronat, dont les effets pervers sont démontrés et tout remettre à plat. Au contraire, l’argent doit être utilisé sélectivement pour inciter les banques et les entreprises à changer l’orientation du crédit et celle des profits.

Parce qu’elles créent 90 % de la monnaie qui circule dans nos économies (les 10 % restants étant créés par les banques centrales), les banques disposent d’un pouvoir sans équivalent : mettre à la disposition de l’économie les avances de fonds qui permettent, soit d’engager des créations d’emplois et de richesses, soit d’alimenter la spéculation financière. Elles sont au cœur du pouvoir des marchés, et donc au cœur de la crise de la mondialisation capitaliste. Peser sur ces décisions, c’est la bataille politique décisive pour pouvoir répondre à ce que demande le peuple.

Articles

En campagne !

Stop à l’évasion fiscale et au CICE, agissons pour une autre utilisation de l’argent ! Comme le montrent nos camarades Alain et Éric Bocquet, l’évasion fiscale est un phénomène considérable qui prive l’État de dizaines de milliards d’euros de recettes, dans lequel les banques jouent un rôle central au (...)

Des salaires qui permettent de bien vivre, de meilleures retraites

Organisation d’une conférence annuelle de revalorisation des salaires et des qualifications et augmentation immédiate des salaires (+ 23 % pour le SMIC, qui sera fixé à 1 800 euros brut (1 700 euros net à la fin du quinquennat) et augmentation en conséquence des salaires de chaque premier niveau des (...)

Agir contre la fraude et pour la justice fiscale

L’organisation d’une COP fiscale pour lutter contre la fraude et l’évasion fiscale. Nous y porterons les propositions suivantes : l’adoption d’une méthode de convergence fiscale en Europe pour réduire le poids des impôts indirects (TVA) et rendre plus justes les impôts directs (IR, IS). Créer un Fonds (...)

Prendre le pouvoir sur les banques

Création d’un pôle public bancaire autour de la Caisse des dépôts et consignations, de la Banque publique d’investissement, de la Banque postale, des banques mutualistes avec la nationalisation de la BNP Paribas et de la Société générale. L’action de ces différentes institutions aurait pour objet de peser (...)

A propos du PCF

Bienvenue sur le site Internet de la fédération d’Ille-et-Vilaine du Parti communiste français.

Nous contacter

30 Rue Louis Hémon
35000 Rennes
France

02 90 89 48 17